top of page
  • Photo du rédacteurColin Charlier

Xavier et Laurent, réélus pour 4 ans !

Le 19 juin dernier, lors de notre assemblée générale, le duo composé de Xavier Deville et Laurent d’Affnay a été réélu à la présidence et vice-présidence de Prodipresse par ses membres.

Ils entament donc un nouveau mandat de quatre ans (jusqu’en 2027) au sein de l’organisation professionnelle, accompagnés de l’équipe en place.

Après un premier mandat complet de quatre ans, Xavier Deville et Laurent d'Affnay ont été réélus à la présidence de Prodipresse avec comme objectif principal de poursuivre et améliorer continuellement l’accompagnement des libraires-presse, tout en évoluant comme le métier.


Voici les grands axes de leur programme pour répondre aux défis qui attendent le réseau demain :



Une définition actualisée


Il primordial que Prodipresse continue à exiger et obtienne une définition "libraire-presse" auprès du monde politique et plus particulièrement auprès du gouvernement et des députés à la Chambre.


Cette définition doit nous permettre de nous différencier des autres commerces vendant de la presse et garder nos "avantages" dans ce cadre.


Aujourd’hui, il existe des propositions de textes de loi qui veulent abroger et soumettre à autorisation communale l’ouverture ou la fermeture de nos points de vente. Nous nous y opposons fermement et le CSIPME nous suit dans cet avis.


En parallèle, les libraires-presse doivent également pouvoir profiter des subsides de la distribution de la presse octroyés à bpost en se voyant rembourser les frais de port liés à la livraison de la presse dans nos points de vente spécialistes afin d’abroger la concurrence déloyale des abonnements postaux.



Vente responsable des produits "non-libres"


Il est indispensable de créer un réseau référent pour la vente des produits "non-libres", c’est à dire soumis à des législations spécifiques comme l’interdiction de la vente aux mineurs d’âge.


Le rôle sociétal et le côté commerce de proximité que nous avons en tant que libraire-presse doivent permettent d’alerter le joueur sur la mise responsable qu’il doit effectuer.


La législation actuelle en matière de paris sportifs répond déjà à cette problématique, c’est maintenant aux opérateurs de permettre ce contrôle. Concernant la Loterie Nationale, il est capital que les organisations professionnelles soient à la table des discussions pour continuer à aborder et négocier les différentes obligations liées à notre réseau.



Réseau référent tabac


Il est indispensable de créer un réseau référent tabac qui permettrait à l’État de réduire drastiquement le nombre de points de vente (mesure préconisée par l’OMS), de pouvoir mieux contrôler les règles en vigueur (ventes aux mineurs d’âge, marché parallèle, etc.) et au réseau d’orienter les fumeurs adultes vers les nouvelles technologies qui auraient une législation adaptée.


Il est aussi indispensable de réduire le nombre de formats différents de paquets de cigarettes et de tabac, ou encore de lutter contre les mesures comme le display ban qui n’a pas d’intérêt car les paquets neutres sont largement majoritaire dans nos rayons.



Opportunités de diversification


Prodipresse doit, avec son responsable marketing, trouver des partenaires qui peuvent mettre à disposition du réseau des offres intéressantes comprenant un avantage pour nos membres.


Ces offres peuvent concerner aussi bien les services (assurances, énergies, prêts et garanties bancaires, leasing, moyens de paiement, programmes de caisse, mobilier de magasin, etc.) que les fournitures de produits de diversification (jouets, peluches, trendies, corner café, paris sportifs, etc.).



Un accompagnement de qualité


Pour nous, Prodipresse doit continuer à fournir, via une équipe de permanents, des services qui permettent à notre réseau, et aux membres plus particulièrement, de combler ses demandes et ses attentes.


Les libraires-presse sont des commerçants et doivent se concentrer avant tout sur leur activité de vente. Pour les y aider, Prodipresse doit leur conseiller des partenaires, valider des actions ou tout autre projet permettant de gagner du temps au quotidien et les rassurer sur les conditions d’une l’action ou la fiabilité d’un partenaire.


Prodipresse doit aussi permettre aux libraires-presse de valoriser leur image et celle du réseau sur des supports papier et digitaux. L’organisation d’évènements tels que le Jour du Libraire Presse est aussi une façon de promotionner le réseau afin d’engranger du capital sympathie auprès du grand public.


La marque "Les Libraires-Presse" doit également nous différencier des autres points de vente aux yeux du grand public.




Comments


bottom of page