top of page
  • Photo du rédacteurColin Charlier

24h avec l'équipe de Prodipresse à Municipalia

Les 20 et 21 avril derniers, l’équipe de Prodipresse était présente au complet à Municipalia, le salon des mandataires. Organisé une fois par an, cet événement était l’occasion rêvée de rencontrer des élus et mandataires locaux afin de les sensibiliser à l’importance du réseau des libraires-presse. Pour y parvenir, notre stand ressemblait à s’y méprendre à une vraie librairie-presse, avec le plus de diversification possible. Plongez avec nous dans l’action de ces deux journées…



Mercredi 19 avril, 17h30


Fatiguée mais heureuse. C’est par ces mots que l’on pourrait qualifier l’équipe de Prodipresse en ce mercredi ensoleillé de la mi-avril. Depuis 9h du matin, nous sommes tous sur le pont pour assurer la construction de notre stand.


Grâce aux différents partenaires qui ont accepté de nous épauler dans cette aventure, nos 15 m² d’espace nu se sont transformés en véritable librairie-presse. Journaux et magazines, machines de la Loterie Nationale, système de caisse, confiserie et boissons, carterie, papeterie ou encore articles cadeaux, l’illusion est parfaite.


Rendez-vous le lendemain pour voir si les visiteurs du salon seront du même avis !



Jeudi 20 avril, 10h


Lionel vérifie une dernière fois le col de sa chemise Prodipresse, brodée pour l’occasion. En ce jeudi matin, le Salon des Mandataires vient d’ouvrir et les visiteurs passent déjà les portes par centaines. Avec Xavier, ils sont prêts à accueillir les élus et mandataires locaux qui vont passer devant notre stand.


Et les premiers curieux ne se font pas attendre. Après avoir expliqué notre concept et notre combat pour la pérennité des libraires-presse, ils recueillent déjà des cartes de visite en échange de Win for Life (ndlr: notre idée était d’offrir un billet de Win for Life à tout mandataire qui nous laisserait sa carte de visite et donc ses coordonnées en vue de travailler ensemble par la suite).



Jeudi 20 avril, 12h20


Le rush matinal s’est calmé et les visiteurs se sont espacés. Il faut dire qu’il faut être courageux pour arriver jusqu’à notre emplacement, dans le coin du bout du Palais 6. Il y a pourtant des gros stands attirants dans ce même bâtiment, mais certains semblent être davantage venus pour manger et boire à l’œil plutôt que pour faire le tour des exposants.

Ne nous décourageant pas, nous déambulons dans les allées afin de faire la promotion de notre stand. Amélie et Colin sont arrivés dans la matinée, notre équipe est donc au complet et motivée comme jamais pour la suite de la journée.



Jeudi 20 avril, 14h03


Ce qui est sympathique avec ce genre d’événement, c’est que vous pouvez également profiter de temps morts pour faire connaissance avec vos voisins d’emplacement et découvrir l’objet de leur venue.


Juste en face de nous, une société propose une application pour la gestion du patrimoine arboré. À côté d’eux se trouve une société qui fabrique des poteaux et barrières rétractables. La diversité des exposants fait sans conteste la richesse de ce salon. Les sujets d’intérêts et de discussion sont nombreux.


Certains exposants pourraient se révéler de bons contacts pour nos luttes futures.



Jeudi 20 avril, 15h42


« Bonjour, est-ce que je peux jouer un Lotto ? »


Cette phrase, nous l’avons entendue une bonne demi-douzaine de fois. Prenant notre stand pour une vraie librairie-presse, plusieurs visiteurs pensent pouvoir y tenter leur chance. Une belle opportunité pour nous de leur expliquer le but de notre présence et de les sensibiliser au sort des libraires-presse.


D’ailleurs, mandataires ou non, tous nous prêtent une oreille attentive. Notre message fait mouche !



Jeudi 20 avril, 19h05


Cela fait cinq minutes que le salon a fermé ses portes au public et nous tirons un bilan de cette première journée.


Le gros point positif est évidemment le concept de notre stand qui attire l’œil. Certains pensent que nous vendons vraiment les produits que nous exposons (et nous demandent les prix), d’autres ralentissent devant notre emplacement, intrigués.


Nous continuerons demain de profiter de cette force pour aborder les visiteurs.



Vendredi 21 avril, 11h17


Sur le pont depuis un peu plus d’une heure, notre équipe, qui a trouvé ses marques, prend tout le temps nécessaire pour discuter avec les visiteurs matinaux. Qu’ils aient une librairie-presse dans leur commune ou non, notre discours est le même : les sensibiliser à l’importance de notre réseau pour le lien social de leur ville ou village.



Vendredi 21 avril, 13h44


Parmi les visiteurs, nous reconnaissons une tête connue : celle de Pascal Lhonneux, représentant de Cartissimo qui nous a prêté des cartes ainsi qu’un tourniquet. Nos partenaires au quotidien sont d’ailleurs plusieurs à être passés nous rendre visite lors de ces deux jours de salon comme Amandine Murru de Ghiandoni, l’équipe de PMI, Patrick Malotaux de chez Tondeur Diffusion, Gwendoline Henusse de Nickel ou encore Robert Saez d’Arpaca.


L’occasion de nous montrer leur soutien avant de s’en retourner sur le terrain !



Vendredi 21 avril, 16h38

La fin du salon approche et le plus gros des mandataires est déjà sur le chemin du retour. Dans le tiroir de notre caisse, les cartes de visite sont venues remplacer les billets de Win for Life contre lesquels nous les avons échangées.


Nous aurions certes aimé en ramener davantage, mais cela nous donne tout de même quelques coordonnées intéressantes à entrer dans notre base de données pour la suite de nos démarches.


Il reste encore vingt minutes pendant lesquelles nous pouvons encore sensibiliser d’éventuels visiteurs avant de devoir replier bagage. C’est maintenant que nous devons tout donner !



Vendredi 21 avril, 17h53


Après deux jours d’intense activité, l’édition 2023 de Municipalia s’est arrêtée. Sans attendre, nous avons commencé à démonter le stand. Nos fournisseurs viennent en effet rechercher leur matériel lundi à la première heure et tout doit être rangé.


Nous voici désormais face à un emplacement vide, comme nous l’avions trouvé il y a deux jours. Difficile d’imaginer qu’il y a moins d’une heure, une librairie-presse occupait cet espace.


De notre côté, nous sommes plutôt satisfaits de cette première expérience.



Et maintenant ?


Grâce aux informations de contact recueillies lors de Municipalia, nous allons rencontrer à nouveaux les mandataires de plusieurs communes. Notre objectif est de préparer des plans personnalisés selon chaque cas rencontré. Par exemple, si une entité ne compte pas de librairie-presse en son sein, nous proposerons au mandataire des idées et des solutions concrètes pour en réimplanter une.


Nous prévoyons de participer à d’autres éditions de Municipalia. Nous avons eu la confirmation, grâce à notre présence cette année, que notre message avait un impact et que le Salon des Mandataires constituait une porte d’entrée intéressante pour le diffuser auprès des politiques. Il y a certes des choses à perfectionner, mais nous sommes persuadés de tenir le bon bout !


 

Remerciements

Prodipresse souhaite remercier les partenaires qui ont mis du matériel et des produits à notre disposition pour que nous puissions recréer une librairie-presse plus vraie que nature.

Un tout grand merci donc à Nickel, Interstock, Jooly, la Loterie Nationale, bpost, Tondeur Diffusion, Slytio, Ghiandoni, l’Office des Propriétaires, Cartissimo, Trendy Foods et Distri-Cosy.

 

Comentarios


bottom of page